» » » Le rosé, le vin pour l’apéritif estival

Le rosé, le vin pour l’apéritif estival

Publié dans : Vins | 0

L’été est arrivé ! Le soleil pointe le bout de son nez et les apéros sur les quais deviennent plus nombreux ! Le rosé est le vin par excellence pour représenter et accompagner vos soirées d’été ! Mais que savez-vous sur le rosé mis à part le fait qu’il soit la boisson de l’été ? Rien que pour vous, un récap’ sur ce vin 🙂

 

 

Qu’est ce que le vin rosé ?

Le rosé n’est pas un mélange de vin rouge et de vin blanc ! Ce n’est pas aussi facile, il ne faut pas croire les rumeurs populaires 😉

Il existe 3 types de rosé :

– Le r
osé de macération : il est élaboré à partir d’une vendange de raisins noirs mise en cuve jusqu’à 24 heures avant le début de fermentation. Ainsi, les pigments et les arômes contenus dans le raisin imprègnent le jus et le teinte en donnant cette couleur rosé.
vin-rosé-GOOT

– Le rosé de pressurage : les raisons sont pressés directement avec des grappes entières juste après la vendange. Une fois le jus récolté, il est mis en cuve pour que le vin fermente. Le rosé aura alors une robe plus claire que le rosé de macération.


– Le rosé de saignée
: il est obtenu à partir d’une vendange mise en cuve qui est destinée à produire du vin rouge. Après quelques heures de macération, une partie du jus contenu dans la cuve est libérée. On obtient alors une teinte rosée et il sera vinifié à part.

 

Les préjugés sur le rosé

 

4 préjugés sur le rosé :

 

1/ On choisit souvent un rosé clair, il sera surement meilleur !

Eh bien détrompez-vous, c’est une idée reçue ! Tout dépend de ce que l’on cherche ; un grand vin rosé se rapproche souvent du rosé de saignée, un vin coloré avec des arômes plus fort en bouge.

2/ On dit que le rosé est un vin peu cher et moins bon. 

On s’imagine bien entre amis autour d’un barbecue avec un verre de rosé et ses glaçons. Pour peu qu’un de vos amis ait ramené un rosé pamplemousse et ça y est,  vous avez en horreur le rosé ! Il ne faut pas mélanger les torchons avec les serviettes ! Un très bon rosé acheté chez un caviste qui vous conseillera pour l’accorder avec votre moment barbecue, c’est complètement envisageable 😉

3/ On dit que le vin rosé est superficiel 

Le rosé est tout sauf superficiel, on a pas eu besoin d’une invention marketing pour le mettre au goût du jour ! En vérité, le rosé reste le premier vin à être apparu, et ce dans l’antiquité ! À l’époque, ils laissent macérer peu de temps le vin. Ils ajoutaient même des épices pour lui donner un peu de goût 😉

4/ On dit que le vin rosé donne mal à la tête

Le rosé, tout comme le vin blanc, a la réputation de donner mal à la tête ! Ils contiendrait moins de tanins, mais attention, certains vignerons mettent plus de souffre pour stabiliser le tout ! Donc ne reportez pas la faute sur le vin rosé mais plutôt sur le nombre de verre que vous consommez 😉

On n’a pas d’inquiétude chez GOOT, on sait qu’au fond vous l’aimez quand même bien ce rosé !

 

Comment bien choisir son rosé ? 

vin-rosé-GOOT

Vous êtes presque à tous les coups séduits par sa belle couleur rosé mais ne savez pas laquelle choisir ! Rien que pour vous 3 astuces pour ne plus se faire avoir :

– Se fier à la couleur : les rosés clairs voire gris pâle, restent des vins légers en bouche alors que les rosés à couleur fushia auront un goût plus prononcé en bouche.

– Choisir un vin jeune : il n’y a aucun intérêt d’acheter embouteillé depuis 10 ans, en ce qui concerne le rosé. Plus il est jeune et plus son parfum sera frais et fruité.

– Ne pas se fier au prix : une bonne bouteille de rosé n’est pas nécessairement une bouteille qui coûte les yeux de la tête ! Il ne faut pas avoir peur de payer moins cher que les autres vins 😉

 

Comment déguster un rosé ?

vin-rosé-GOOT

L’accord mets/rosé parfait :

Ce n’est pas compliqué ! Le rosé sera le vin parfait pour accompagner toute vos recettes de cuisine d’été ! Heureusement vous pouvez le boire le reste de l’année également, avec du poisson, de la viande blanche, des tomates et du fromage de chèvre même 😉

À conserver peu de temps :

Il est conseillé de ne pas laisser vieillir un vin rosé plus de 2 ans, pour éviter de lui faire perdre ces arômes en vieillissant. Il arrive que certains rosés comme le Bandol puissent se conserver jusqu’à 5 ans !

À servir frais :

Il est recommandé de servir le rosé frais mais pas gelé non plus ! La température idéale se situe entre 10 et 12°C en fonction de sa teneur en alcool, comme son cousin le vin blanc ! Vous pouvez à la rigueur servir un mauvais rosé en bouche glacé pour masquer le goût, c’est l’exception à la règle 😉

 

Ce qu’il faut retenir sur le rosé :

  • Le rosé n’est pas un mélange du vin blanc et du vin rouge ! N’écoutez pas les rumeurs populaires 😉
  • 1 bouteille de vin sur 3 vendues en France est une bouteille de rosé, eh oui !
  • Le rosé n’est pas seulement dédié à l’apéro, entre amis. Il se boit aussi pendant vos repas estivaux !

 

 

Vous pensez tout de même encore un peu que « Les vrais amateurs de vin ne boivent pas de rosés » ! 

Eh bien GOOT vous lance le défi de ne pas trouver un bon rosé sur goot.fr

L’équipe GOOT 

Répondre